Bruxelles Art Nouveau

Un beau moyen de parcourir la ville, et surtout le quartier d’Ixelles, en suivant les traces des architectes Art Nouveau du début du siècle.

Mon premier arrêt art nouveau se situe au musée de la BD. Quel rapport entre l’art nouveau et la BD me direz-vous? La bâtiment qui abrite le musée a été construit par l’architecte Victor Horta pour y loger les magasins Waucquez, et à vraie dire, j’ai trouvé plus d’intérêt au bâtiment en lui même qu’au musée.

A Bruxelles on peut trouver dans n’importe quelle rue des immeubles art nouveau qui font face à des immeubles modernes, mais le véritable coeur art nouveau de la ville se situe à Ixelles: la balade débute dans la maison de Horta, père de l’art nouveau.

Il est malheureusement interdit de prendre des photos dans cette maison devenue musée, je suis donc obligée de tout raconter de mémoire, j’en ai pris plein les yeux mais  j’ai surement oublié des détails. La maison de Victor Horta c’est un peu comme une maison d’Alice au pays des merveilles que l’on pourrait visiter. Tout y est courbe, végétal, coloré. On y trouve essentiellement du bois et par endroit de l’acier. En cours d’histoire de l’art ma prof nous avais dis que la maison se développait comme une plante. On a l’impression d’être dans une chanson d’Emilie Simon au fur et à mesure qu’on grimpe les étages, on finit par se retrouver dans un escalier en verrière qui atteint le dernier étage où se situe le jardin d’hiver.

Au delà du fait que le terme “jardin d’hiver” m’ait toujours fais rêver, celui de Victor Horta fut un ravissement: les plantes se mariaient parfaitement avec l’architecture, impossible de savoir ce qui est meuble et ce qui ne l’est pas. Dommage que je ne sache pas dessiner, j’aurai adoré pouvoir rester des heures ici et croquer les moindres détails de cette pièce qui enchante véritablement.

En redescendant jusqu’à l’entrée de la maison on ne peut que regretter qu’il n’y ait pas plus d’étages.

On repart à l’assaut du quartier d’Ixelles pour aller voir toutes les autres maisons construites par Horta et ses successeurs: au programme l’hôtel Tassel, plus classique dans sa symétrie en pierre mais où l’on perçoit encore une ligne toute en courbe; l’hôtel Solvay, qui se trouve au coeur de l’avenue Louise; l’hôtel Van Eetvelde, etc.

Nous passons finalement par l’avenue Louise et redescendons jusqu’au lac à travers quelques quartiers résidentiels où ici et là se trouvent encore nombre de maisons art nouveau reconnaissables à leurs fenêtres rondes, à leurs matériaux peu communs, à la mise en valeur de tout ce qui peut être utilitaire (barreaux, poignées,etc.)

Il reste un autre type d’art nouveau présent à Bruxelles que nous n’avons pas eu le temps de visiter, nous n’avons pu qu’en apercevoir les façades extérieures: il s’agit d’une variation de l’art nouveau plus proche de la vision écossaise de MacKintosh à Glasgow. Ici l’art nouveau est plus épuré, et plus angles. La devanture est encore très colorée voire dorée avec des peintures rappellant Micha (ou peut-être était-ce du Micha). Près du parc du Cinquantenaire on peut visiter la maison Cauchie, exemple de cet autre type d’art nouveau.

P1020036Maison CauchieP1020019 P1020023 P1020026 P1020031

One thought on “Bruxelles Art Nouveau

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s