Jolie Bulgarie: Agenda d’un road trip dans l’Est

go explore (1)

Je vous avais promis qu’en ces jours frileux de janvier j’allais tenter de me réchauffer, et vous avec, en vous parlant d’un pays peu touristique et pourtant superbe, un pays où il fait très chaud l’été, un pays dépaysant: la Bulgarie.

Il y a assez peu d’articles de magazines de voyages ou de blogs qui parlent de la Bulgarie, à mon sens je ne connais que Jéromine de l’archivoyageuse qui y a consacré deux articles, pourtant ce pays gagne vraiment à être connu, même s’il comporte un gros défaut: les routes sont assez mauvaises, il ne faut pas avoir peur. Berceau des Thraces, les Bulgares ont vu s’installer sur leurs terres plusieurs civilisations allant des Romains aux Ottomans qui rendent le pays culturellement très riche. Des musées archéologiques et monastères, en passant par des paysages montagneux magnifiques, tout le pays est à voir et savourer et je vous incite fortement à vous y rendre dans les années qui viennent!

Je suis partie en Bulgarie en juillet dernier pour y rejoindre mon amie Margot qui y était alors en poste à Varna. Je suis partie sans appareil photo, sans savoir ce que j’allais y faire et presque sans un sou en poche – légère frayeur au départ puisque ma carte était bloquée, heureusement tout est très vite rentré dans l’ordre. Avant de vous faire des articles un peu plus détaillés de ce que j’ai pu voir et aimé là-bas je souhaitais faire, à l’instar de Mathilde, un debriefing sur ce voyage de huit jours, temps un peu court pour dire que je connais bien la Bulgarie, mais suffisant pour dire que je veux y retourner.

1er jour – Varna la perle de la mer Noire. Déambulations dans Varna et Ice coffee sur le bord de Mer. La belle vie!
3ème jour: farniente à la plage. Mon seul bain de mer de l'année, dans la mer noire.
2ème jour: Visite Free Tour de la ville et farniente à la plage. Mon seul bain de mer de l’année, dans la mer Noire!
3ème jour: visite du Musée archéologique et boutiques dans le centre de Varna. Trois jours bien remplis et pourtant reposants.
3ème jour: visite du Musée archéologique et boutiques dans le centre de Varna. Trois jours bien remplis et pourtant reposants.
4ème jour: départ en bus pour Veliko Tarnovo, ville dans les montagnes. Chaleur étouffante. Je découvre avec joie cette petite ville, pourtant l'une des grandes villes du pays, au soleil de fin d'après-midi.
4ème jour: départ en bus pour Veliko Tarnovo, ville dans les montagnes. Chaleur étouffante. Je découvre avec joie cette petite ville, pourtant l’une des grandes villes du pays, au soleil de fin d’après-midi.
5ème jour: A la découverte du village-musée d'Etar, dans le centre de la Bulgarie. On découvre la vie bulgare du début du XXe siècle.
5ème jour: A la découverte du village-musée d’Etar, dans le centre de la Bulgarie. On découvre la vie bulgare du début du XXe siècle.
6ème jour: à nouveau sur les routes bulgares pour se rendre à Sophia, en bus toujours, 6h de route, c'est long mais je veux voir la capitale.
6ème jour: à nouveau sur les routes bulgares pour se rendre à Sophia, en bus toujours, 6h de route, c’est long mais je veux voir la capitale.
7ème jour: On n'en fini plus de faire de la route. Cette fois pour se rendre au monastère de Rila, classé au Patrimoine de l'Unesco, un détour qui vaut vraiment le coup!
7ème jour: On n’en fini plus de faire de la route. Cette fois pour se rendre au monastère de Rila, classé au Patrimoine de l’Unesco, un détour qui vaut vraiment le coup!
8ème et dernier jour: mon amie est repartie chez elle à Varna. Je profite de mes derniers moments à Sofia pour faire un Free tour de la ville. à 15h me voilà à l'aéroport prête à quitter le soleil et la chaleur bulgare.
8ème et dernier jour: mon amie est repartie chez elle à Varna. Je profite de mes derniers moments à Sofia pour faire un Free tour de la ville. à 15h me voilà à l’aéroport prête à quitter le soleil et la chaleur bulgare.

Puisque je suis partie sans appareil photo, ou plus exactement, puisque j’avais perdu le chargeur d’appareil photo juste AVANT le départ, les photos sont prises soit de mon téléphone, soit de Margot. Je les ai regardées un nombre incroyable de fois je ne parviens donc pas à me souvenir quelles photos sont de qui. Cette façon de voyager n’étais pas plus mal puisque j’ai mis en avant les instantanés en faisant avant tout des polaroïds, et en profitant davantage du moment présent. Je m’étais d’ailleurs coupée d’internet et de la France pendant ces huit jours pour me dépayser un peu. Une déconnexion qui a fait du bien.

 

PS: j’étais toujours autant addict en revenant bien sûr.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s