Mes bonnes adresses à Strasbourg #1

 

 

Déjà cinq mois que je vis à Strasbourg et il ne m’en reste plus que trois, j’ai l’impression que je n’aurai jamais assez de temps pour tout voir et tout faire même si je pense être en mesure de dire que je connais assez bien la ville, sans être pour autant une parfaite strasbourgeoise. Strasbourg est très vivante : des bars, des restos et des cafés  semblent ouvrir tous les jours, je ne peux donc pas vous donner une liste exhaustive des bonnes adresses à Strasbourg mais je commence à avoir des QG. J’avais donc envie de vous présenter mes bonnes adresses à la façon de Victoria de Mango and Salt en plusieurs fois, d’autres sessions de « bonnes adresses » devraient donc suivre dans les mois à venir.

 

L’Heure de la culture

  • Presqu’île André Malraux

L’une des premières choses que j’ai faite après avoir eu mon appart c’est de m’inscrire à la Médiathèque André Malraux située à quelques centaines de mètres de chez moi. La nouvelle presqu’île André Malraux qui abrite, outre l’immense Médiathèque du même nom, le cinéma UGC juste en face du centre commercial de Rive Etoile est l’un des nouveaux lieux culturels de Strasbourg. Sur la presqu’île des bars et des cafés commencent à s’ouvrir, mêlés à des habitations et des magasins. Pour ceux qui connaissent Paris ce quartier me fait vraiment penser au quartier de la BnF – surtout avec ce grand corridor qui prend le vent.

La Médiathèque est immense – 4 étages – une cathédrale de la connaissance et de la découverte : je flâne aussi bien dans les allées de littérature que dans celles d’ethnologie ou d’histoire. En prime la médiathèque est reliée aux autres médiathèques de l’Eurométropole de Strasbourg, ce qui double presque le nombre de volumes ou de films auxquels on a accès.

  • Cinéma Odyssée

Situé dans le centre de Strasbourg, à côté de la place Kléber, c’est un vieux cinéma qu’il a fallu rénover notamment pour sa salle typique des années 30, il a été finalement décidé d’en faire un cinéma, ou plus exactement un cinéma pédagogique et éducatif. La particularité de l’Odyssée c’est qu’il y a un festival constant : ce mois-ci est par exemple le mois du cinéma irlandais ; sont déjà passés la quinzaine du cinéma roumain, du cinéma coréen, … Le cinéma organise également régulièrement des projections de vieux chefs d’œuvres, ce qui me permet de me refaire une culture cinématographique : j’ai pu voir entre autres Le Guépard et Out of Africa. Et c’est toujours plus sympa de le voir en salle que chez soi sur son petit ordinateur.

L’odyssée travaille beaucoup avec les écoles, les collèges ou les lycées; bénéficiant d’aides de l’Etat ce cinéma a un rôle réellement pédagogique, un peu différent des cinémas d’art et d’essai que l’on trouve dans le centre de Strasbourg.

Cinéma Odyssée, 3 rue des francs bourgeois, Strasbourg

L’heure du Café

  • Le Café Bretelle

LE coffee shop de Strasbourg, il a ouvert il y peu dans le quartier de la Krutenau – à 5 mètres de chez moi – dans une ambiance chaleureuse très new-yorkaise, avec des murs en briques, c’est ici qu’il faut venir pour déguster de bons cafés qui changent chaque semaine. Pour ma part, je ne connais rien au café et je prends des  cappuccini ou des mocchas avec en prime une sucrerie. La spécialité de la maison c’est le gâteau twix, que je n’ai toujours pas goûté, me limitant pour le moment au cheesecake – très bon. Le lieu est souvent plein, il faut absolument réserver le midi, pour le reste du temps mieux vaut arriver en milieu d’après-midi ou milieu de matinée si on veut une place libre. Au printemps et en été la terrasse est installée et on peut profiter du côté place de village de la Krutenau.

Café Bretelles, 2 rue Fritz, Strasbourg

  • Oh my goodness!

Issu d’un financement participatif ce café a vu le jour en septembre 2015 et s’intitule lui-même “café associatif”. Très très bobo il reste que ce café situé près de la porte de l’hôpital est super sympa : là encore, mieux vaut arriver tôt pour pouvoir profiter des sucreries qui ont l’air vraiment bonnes, pour les cafés/cappucino et autre rien de particulier, tout paraît assez peu cher pour une parisienne comme moi, c’est bon, c’est chaud, et il est très plaisant de pouvoir s’enfoncer dans de bons fauteuils et canapés en lisant un bouquin, en travaillant ou en parlant de nos prochaines vacances avec les copines. Des soirées concerts ou jeux sont parfois organisées – génial pour faire des rencontres -, mais fort de son côté “associatif” ce café organise aussi des événements plus solidaires, par exemple des cours de discussion en anglais ou des ateliers co-searching pour aider à chercher un emploi. Il est enfin possible de privatiser le café pour une soirée anniversaire ou autre, un concept auquel je dis OUI!

Pour en savoir plus n’hésitez pas à aller sur la page web du café Oh my goodness!

Oh my goodness, 13 rue de la 1ère armée, Strasbourg

L’heure du Thé

  • Salon de Thé « Grand’Rue »

Le salon de thé par excellence du centre de Strasbourg. S’il ne paie pas de mine au premier regard – on peut facilement passer devant sans le voir – le salon de thé Grand’Rue est le premier salon de thé à tester quand vous venez  à Strasbourg : des super desserts, un grand choix de boissons, un intérieur très très cosy où on voudrait rester quand il fait froid ou qu’il pleut – et cette année on a plutôt eu droit à la pluie.

Salon de Thé Grand’Rue, 80 Grand Rue, Strasbourg

  • What the cake?

J’étais déjà passée plusieurs fois devant ce petit salon de thé qui de l’extérieur me semblait très tentant mais j’ai fini par y aller comme second plan après avoir raté un autre salon que je voulais tester – ce n’est que partie remise. What’s the cake est un salon de thé très girly, légèrement british avec des pâtisseries – un cup cake au nutella entre autres – pour se remplir la panse tout en buvant un bon thé au Jasmin après une dure journée de travail. Cosy, tout en pastels, il n’y a pas vraiment de choix de thé – donc je ne recommande pas pour un grand amateur – mais c’est le genre d’endroit où j’emmène les copines avec plaisir, pour y discuter de tout et de rien.

What the cake, 51 rue du Fossé des Tanneurs, Strasbourg

 

 

L’Heure de MANGER

  • Chez Mon Ex – le resto branché du moment

Le resto qui vient d’ouvrir avenue de la Victoire tout près du tram et qui est un peu « the place to be », forcément – ça nous amuse toujours beaucoup de placer au détour d’une conversation « hier j’ai mangé chez mon ex, c’était super ». Déco à thème avec assiettes brisées, scènes de ménages, et ambiance appartement – manger sur un canap c’est très mode à Strasbourg. Repas un peu cher mais bon, et copieux. Parfait pour un repas entre copines.

Chez mon Ex, 17 boulevard de la Victoire, Strasbourg

  • Le Pont aux Chats

Un resto qui se veut classe sans être trop cher, pas une grande variété de choix mais très bien cuisiné, là où  emmener sa copine sans se ruiner. Situé rue de la Kruntenau dans une vieille bicoque à la déco amusante, difficile de la rater, un resto que je conseille vraiment.

Le Pont aux Chats, 42 rue de la Krutenau, Strasbourg

Je ne dispose pas de photos pour chacun de ces endroits puisque je ne pense pas toujours à prendre en photo les lieux où je suis, surtout quand j’y mange bien et en bonne compagnie; je n’ai pas non plus toujours le bon appareil pour prendre des photos, et surtout je me sens toujours un peu ridicule à tout mitrailler quand mes copines veulent juste manger.

Vous trouverez notamment des articles plus détaillés sur certains de ces lieux dans le blog de Camille: les rendez-vous de Camille , ou sur le blog  qui teste toutes les nouveautés strasbourgeoises: pokaa.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s