Chronique parisienne – L’été indien loin de Paris

Ca fait un mois que je suis revenue de vacances et trois semaines que j’ai repris le boulot. On pourrait croire que c’est bon, le train train quotidien est revenu mais jusqu’à cette semaine il était encore difficile de se croire vraiment de retour et de se remettre dans la bain.

Comme pour beaucoup d’entre vous – j’en suis sûre – septembre signifie pour moi le début d’une nouvelle année. J’ai toujours été excitée par les derniers jours d’août, ceux avant la rentrée des classes où on allait acheter ses fournitures, choisir ses cours à la fac et où on prenait de bonnes résolutions pour mieux travailler, faire du sport, se coucher plus tôt etc… Cette année aussi j’ai pris quelques résolutions mais je me suis mise d’accord avec moi même pour ne les mettre en application qu’à la toute fin de l’été : le 21 septembre !

Pourquoi procrastiner tant ? D’abord parce qu’avec deux weekends prévus en France je me sentais encore en vacances, et enfin parce que la météo parisienne semblait d’accord avec moi : il a cessé de faire beau et chaud le 21 septembre très précisément. Et moi tant que je suis en sandales / robe à fleurs et que je vais boire des verres en terrassess après le boulot, c’est que je suis encore en vacances ! Voici un petit récapitulatif de cet été indien entre Paris et le reste de la France.

1. Des vacances prolongées en Normandie

Quoi de plus agréable que de prolonger ses vacances avec des weekends qui permettent d’être un peu dépaysé et de souffler ? Depuis le temps j’ai commencé à comprendre que le mois de septembre était l’un des meilleurs mois pour voyager, même si cette année on se serait plutôt cru en août. A peine rentrés d’Italie nous sommes repartis avec ma moitié (pas Jéromine, l’autre moitié, celle avec qui je vis) pour la Normandie. Ça fait quelques années que je vous vante les mérites de la Normandie pour un weekend de dernière minute, ce court séjour confirme ma vision de cette région : il y a tant de choses à y découvrir, et la vie y est douce, même quand il pleut !

P1010785
Les maisons de bois de Pont-Audemer

P1010805

Pour ce weekend on a posé nos valises à Pont-Audemer, une charmante ville coincée entre le Pays d’Auge, la côte Fleurie et le marais-vernier. Je ne vous dévoile que quelques photos car je ne désespère pas d’y refaire un séjour bientôt pour visiter plus en profondeur le département de l’Eure et faire, comme je l’ai déjà fait ici, de petits miscellanées de choses à voir en Normandie. On en a profité pour aller voir l’estuaire de la Seine, pour manger dans un super restaurant qui ne payait pas de mine, avant de filer vers le Pays d’Auge en passant par Pont l’Evêque.

P1010844
Le Phare qui surplombe l’estuaire de la Seine. Aujourd’hui fermé il devait être bien utile, perché sur son éperon rocheux.

P1010836

2 . Une pause soleil et rando bienvenue en Provence

Autre weekend, autre ambiance : j’avais enfin réservé mes billets pour rendre visite à une amie à Marseille mi septembre. Pour la première fois de ma vie j’ai posé mon vendredi et découvert la joie des weekends de trois jours. Coup de chance le beau temps était au rendez-vous et la mer encore assez chaude pour que je profite d’un dernier bain avant l’été prochain. Au programme de ce weekend : randonnée et visite culturelle.

Je suis revenue encore une fois subjuguée devant la beauté des paysages de la Provence, des Alpilles à la route des crêtes en passant par la Montagne Sainte-Victoire. J’ai très hâte d’y retourner pour d’autres randos et d’autres visites. Je ne connais ni Aix, ni Avignon, ni la Camargue et j’aimerais découvrir les calanques de Marseille et celles de La Ciotat désormais.

P1020195
la profonde calanque de Port-Miou et le cap canaille au loin

P1020386P1020294

3. Découvertes culturelles : cap sur l’Amérique

J’ai découvert assez peu de choses ce dernier mois, préférant écouter ou lire des valeurs sûres, avec une ambiance ou des thèmes que je connais et dans lesquels j’avais envie de me replonger.

Côté lecture j’ai dévoré la suite de la trilogie de Frison Roche – “La Grande crevasse” et “Retour à la montagne” – dont je parlerai sûrement dans un nouvel article sur la littérature de montagne. J’étais bien dans les alpages de Chamonix à m’imaginer me préparer pour une grande course dans les plus hauts sommets d’Europe. J’ai eu du mal à en redescendre.

Suivant les conseils d’une amie, et parce que la couverture me donnait envie je me suis aussi procuré le dernier numéro de la revue America, créée par François Busnel, le présentateur bien connu de La Grande Librairie. Si vous ne connaissez pas le principe le voici : François Busnel est un spécialiste de la littérature américaine, il est connu en particulier pour avoir mené de longs entretiens avec les grands écrivains américains contemporains. Lors de l’élection de Donald Trump il décide de créer sa propre revue qui durera le temps du mandat du nouveau président, et sera publiée tous les trimestres. 16 numéros en 4 ans pour tenter de comprendre et d’expliquer l’Amérique à travers sa littérature, mais pas seulement.

C’est sûrement la variété des articles de ce magazine qui m’a plu : articles de société, de politique, sur les séries, les films, et bien sûr la littérature. Les auteurs qui participent à America ne sont pas non plus inconnus : une chronique d’Augustin Trapenard, un article de fond signé Leila Slimani, de belles Culottées outre-atlantiques proposées par Pénélope Bagieu, etc. Il y a à la fois beaucoup à lire et à apprendre, et la qualité du papier, des photos, de l’écriture en font un objet qu’on prend plaisir à bouquiner dans son canapé. J’ai, en prime, découvert toute une littérature que je connais bien mal et j’ai désormais mille envies de lectures américaines.

20180922_152910-1976267191.jpg
Auditorium de Vincennes – conférence écologique sur la relation de l’homme avec la nature

Pour finir le festival America se tenait ce weekend, comme chaque année, à la mairie de Vincennes. 3 jours de conférences, de débats, de dédicaces avec les plus grands auteurs des Etats-Unis, du Mexique ou du Canada, mais aussi des auteurs français. Je m’y suis rendue mais le temps de comprendre le fonctionnement je n’ai pu voir qu’une conférence, à propos de l’homme et de la nature, très intéressante, qui donnait envie de fouiller un peu plus le sujet et surtout d’aller lire les livres des trois intervenants !

Et maintenant ?

Et bien maintenant il est temps de s’y remettre. Le soleil est parti, la pluie est arrivée et l’automne avec elle. Ça signifie que les weekends seront rythmés par un peu plus de travail – je vais encore essayer cette année de passer un concours, à l’usure je finiraissûrement par en avoir un. On se propose avec l’archivoyageuse de tester les meilleurs cafés dans lesquels réviser. J’ai commencé un bullet journal qui ressemble plutôt à un agenda pour mieux m’organiser, prévoir mes articles de blog par exemple et être plus régulière.

Enfin j’annonce aussi fièrement qu’à partir de la semaine prochaine je participe à un comité lecture jeunesse avec la revue Lecture Jeune, je suis super contente de pouvoir me plonger davantage dans cette littérature souvent décriée et de pouvoir continuer à rédiger des critiques de lectures.

img-20180923-wa00091002336487.jpg
Première escapade au pays du goûter: retour au classique Mamie Gateaux dans le 6e

Pour ce qui est des voyages il y en aura sûrement moins cette année que l’année précédente, j’espère cependant m’organiser régulièrement des sorties à la journée ou sur deux jours. J’ai d’ailleurs déjà réservé un weekend d’Octobre pour le festival d’histoire de Blois, et surtout nous partons à Clermont-Ferrand en novembre pour voir le Rendez-vous du carnet de voyage…En espérant avoir fini mon carnet d’ici là !

Je crois que ma bonne résolution de cette année est surtout celle-ci : ne pas essayer de tout faire car ce n’est pas possible. Il n’est pas dit que j’arrive à la tenir mais je vais m’y employer, sans laisser tomber le blog BIEN SUR !

Sur ces bons mots je vous souhaite un très bon automne, et un bon dimanche !

2 thoughts on “Chronique parisienne – L’été indien loin de Paris

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s