Mes bonnes adresses à Strasbourg #2

Deuxième session de cette revue des endroits sympas que j’ai pu découvrir à Strasbourg : aujourd’hui je vous emmène bruncher, faire les boutiques et boire un verre pour se reposer de cette grosse journée!

L’HEURE DE BRUNCHER

Rite incontournable du triptyque dominical strasbourgeois – brunch, musée, messe – et le seul que je respecte assez fréquemment,  depuis quelques années de nombreux bars, restos et salons de thé ont ouvert leurs portes le dimanche pour bruncher et les Strasbourgeois s’y précipitent parce qu’il faut bien le dire il n’y a pas grand-chose d’autre à faire le dimanche à Strasbourg. Je n’ai pas encore pu tester tous les brunchs que je voulais mais je peux déjà vous donner mes petits préférés. Sachez que quelque soit l’endroit où vous irez , vous vous en sortirez globalement pour moins cher qu’à Paris, mais s’il fait beau allez-y plutôt vers 11h car c’est vite plein; pour certains brunchs, et  surtout si vous êtes nombreux,  je vous conseille de réserver.

WP_20160306_002

  • Bistrot & Chocolat ou le brunch veggie

Je n’ai pas une tendance très végétarienne/vegan mais c’est difficile de ne pas aimer Bistrot & Chocolat, et leur brunch en particulier. Vous pouvez choisir entre plusieurs formules plus ou moins chères mais toutes entièrement végétariennes et bio –donc exit le bacon pour ceux qui en raffolent – mais on se rattrape largement sur les mini-cakes, les super bons œufs brouillés et toutes les autres petites mignardises qu’on vous présente. Ça ne parait pas copieux mais je vous assure qu’on se remplit bien la panse. Pour la boisson vous avez le choix entre café – expresso-, thé et chocolat, je regrette un peu qu’il n’y ait pas de cappuccino ou de grand crème MAIS il parait que leur chocolat chaud est absolument délicieux donc à goûter très prochainement. Coincé juste derrière la cathédrale le lieu est vraiment sympa, mignon, chaleureux et vous pouvez vous poser en terrasse dès que les beaux jours arrivent.

Pas de réservation.

Bistrot & Chocolat, 8 rue de la râpe, 67 000 Strasbourg

WP_20160306_006

  • L’Atlantico

Mon QG du brunch, non pas qu’il soit incroyablement meilleur qu’ailleurs mais je le trouve bien moins cher – 14€ pour le plus gros brunch qui mélange sucré et salé. Brunch très simple mais avec assez de choix pour faire plaisir à tout le monde : viennoiseries, brioche, cookies, saumon, bacon, confitures, fromage et du choix en boissons. Ce qui vaut la palme d’or à l’Atlantico c’est surtout le fait que le resto soit une péniche et moi qui adore les bateaux cet intérieur tout en bois avec de vieilles lampes à huile ça me fait chavirer, surtout quand en fond passe une playlist folk. Vous pouvez vous poser également sur les ponts avant et arrière du bateau ainsi que sur la terrasse juste devant, très prisée quand il fait beau. La vue est une de celle que j’aime le plus à Strasbourg : le temple protestant d’un côté, l’Ill de l’autre avec le quai des pêcheurs. Petite astuce : la terrasse est totalement ensoleillée à partir de 11h30/12h.

Atlantico, Quai des pêcheurs, 67000 Strasbourg

WP_20160408_006

L’HEURE DE SHOPPER

Globalement vous pouvez tout trouver à Strasbourg. Si les Galeries, le Printemps et autres boutiques du centre-ville ne vous conviennent pas il vous suffit de vous rendre aux centres commerciaux des Halles ou de Rivétoile à quelques minutes du centre pour y faire du shopping chez les grandes marques habituelles. Mais comme dans toute ville on y trouve aussi des petites boutiques indépendantes qui vendent un peu de tout et qui font mon bonheur.

 

  • Céleste

Au bout de la Grand’Rue cette petite boutique devrait attirer l’œil de toutes les blogueuses lifestyle : une petite table de jardin avec des fleurs est installée devant l’entrée, dans les vitrines des pièces Nat&Nin, des bijoux un peu ethniques et PLEIN DE PAPETERIE  de chez Season Paper. Je préfère ne pas compter combien j’ai pu dépenser dans cette boutique à acheter des cartes, des petits bloc-notes et à lorgner sur les carnets et agendas. On peut même craquer sur les sacs, les plateaux ou la vaisselle. Heureusement cette boutique est assez loin de chez moi, donc je n’y vais qu’en cas d’extrême urgence et quand je sais exactement ce que je veux.

Céleste, 30 Grand’Rue, 67000 Strasbourg

  • Monogram

Encore une papeterie. Oui j’adore ça. Celle-ci est un peu différente de la première, elle m’a attiré l’œil d’abord parce qu’elle vendait des cartes assez amusantes, ensuite pour ses boîtes et classeurs. Le genre de classeurs qui vous donnent envie de faire des fiches pour avoir le plaisir de les ranger dedans. Et des boîtes auxquelles on est sûre de trouver une utilité sur le moment, alors que, soyons sérieux, on ne saura jamais quoi ranger dedans. Vous y trouverez aussi tout ce qu’il faut pour faire du scrapbooking, de l’aquarelle, un peu de peinture et d’autres activités manuelles à propos desquelles je m’y connais bien peu.

Monogram, 6 rue des Juifs, Strasbourg

  • Le petit Souk

La boutique dans laquelle je n’emmènerais pas mon cher et tendre, il risquerait de se poser des questions sur mes intentions. Il s’agit ici d’une boutique pour enfants avec plein de petits trucs mignons, et encore une fois très inutiles, que vous pourrez acheter à votre enfant, ou plutôt à ceux des autres : des vêtements mais aussi des jouets. Dans la deuxième partie de la boutique vous trouverez davantage d’objets vous concernant, par exemple des mugs, des thermos et d’autres petits ustensiles choupi-trognons.

Le petit souk, 113 Grand’Rue, Strasbourg

WP_20160317_008

  • Hic & Nunc, bijouterie création

Coincée dans une ruelle entre la petite France et la Grand’Rue, cette boutique n’est pas facile à trouver et pourtant elle vaut vraiment le coup: des bijoux abordables, originaux et tendance à la fois,  souvent à  motifs géométriques. On y trouve un peu tout ce qu’on veut: boucles d’oreilles, sautoirs, bracelets…. Toutes les amies que j’ai emmenées là ont trouvé leur bonheur – ou plutôt ont craqué. Génial pour faire des cadeaux, surtout que les collections changent assez régulièrement.

Hic&Nunc, 10 rue du Bouclier, Strasbourg

L’HEURE DE BOIRE UN VERRE

  • Jeannette et les cycleux

Le bar simple, sympa et bien placé. Rien de particulier chez Jeannette et les cycleux, mais l’ambiance y est agréable, on y boit et on y mange pour pas trop cher : des knacks si vous êtes de vrais alsaciens, leur fondant au chocolat est aussi très bon. Vous pouvez goûter à un choix très large de mojitos : fraise, framboise, pim’s, c’est un peu la spécialité de la maison.

Jeannette et les cycleux c’est un peu le bar où on donne rendez-vous à ses copines en fin de journée pour se raconter nos vies et finir un tout petit peu pompettes.

Ma sœur y a également testé le déjeuner à midi et elle m’en a dit grand bien, donc n’hésitez pas, c’est très bien placé pour les touristes qui restent dans le centre-ville et qui commencent à en avoir plein les jambes.

Jeannette & les cycleux, 30 rue des Tonneliers, Strasbourg

  • Le Barco-latino

Avec le printemps qui arrive c’est le grand retour du Barco Latino sur la scène strasbourgeoise. Relativement délaissées pendant l’hiver la péniche et sa terrasse sont à nouveau prises d’assaut dès que les beaux-jours reviennent, au point que les serveuses ne savent plus trop où donner de la tête. Le pont avec les palmiers, les tonneaux de bois et les petites guirlandes donnent un air de vacances au quai des bateliers et on savoure son mojito ou sa pina colada autour de nachos même pas trop chers. Certains soirs des cours de Salsa sont donnés dans la cale de la péniche où vous pouvez danser la plupart du temps.

Barco Latino, Quai des pêcheurs, Strasbourg

WP_20160408_007

  • Le XX, bar à vins

Autre ambiance, autre lieu. Place Saint-Nicolas-aux-Ondes vers l’Université venez déguster planchettes et bon vin dans ce bar à vin vraiment sympa. J’aime en particulier pouvoir m’affaler dans un des gros canapés. Un endroit parfait pour un verre entre amoureux ou pour fêter une bonne nouvelle avec ses amis. Le serveur/caviste vous conseillera et il vous conseillera bien. Le dernier vin que j’y ai goûté était plus qu’excellent, la carte est très large, change souvent, donc c’est un lieu idéal pour les amateurs de vin, et même pour les autres qui n’y connaissent rien. Ce qui est mon cas.

Le XX, 3 rue des planches, Strasbourg

Mes bonnes adresses à Strasbourg #1

 

 

Déjà cinq mois que je vis à Strasbourg et il ne m’en reste plus que trois, j’ai l’impression que je n’aurai jamais assez de temps pour tout voir et tout faire même si je pense être en mesure de dire que je connais assez bien la ville, sans être pour autant une parfaite strasbourgeoise. Strasbourg est très vivante : des bars, des restos et des cafés  semblent ouvrir tous les jours, je ne peux donc pas vous donner une liste exhaustive des bonnes adresses à Strasbourg mais je commence à avoir des QG. J’avais donc envie de vous présenter mes bonnes adresses à la façon de Victoria de Mango and Salt en plusieurs fois, d’autres sessions de « bonnes adresses » devraient donc suivre dans les mois à venir.

 

L’Heure de la culture

  • Presqu’île André Malraux

L’une des premières choses que j’ai faite après avoir eu mon appart c’est de m’inscrire à la Médiathèque André Malraux située à quelques centaines de mètres de chez moi. La nouvelle presqu’île André Malraux qui abrite, outre l’immense Médiathèque du même nom, le cinéma UGC juste en face du centre commercial de Rive Etoile est l’un des nouveaux lieux culturels de Strasbourg. Sur la presqu’île des bars et des cafés commencent à s’ouvrir, mêlés à des habitations et des magasins. Pour ceux qui connaissent Paris ce quartier me fait vraiment penser au quartier de la BnF – surtout avec ce grand corridor qui prend le vent.

La Médiathèque est immense – 4 étages – une cathédrale de la connaissance et de la découverte : je flâne aussi bien dans les allées de littérature que dans celles d’ethnologie ou d’histoire. En prime la médiathèque est reliée aux autres médiathèques de l’Eurométropole de Strasbourg, ce qui double presque le nombre de volumes ou de films auxquels on a accès.

  • Cinéma Odyssée

Situé dans le centre de Strasbourg, à côté de la place Kléber, c’est un vieux cinéma qu’il a fallu rénover notamment pour sa salle typique des années 30, il a été finalement décidé d’en faire un cinéma, ou plus exactement un cinéma pédagogique et éducatif. La particularité de l’Odyssée c’est qu’il y a un festival constant : ce mois-ci est par exemple le mois du cinéma irlandais ; sont déjà passés la quinzaine du cinéma roumain, du cinéma coréen, … Le cinéma organise également régulièrement des projections de vieux chefs d’œuvres, ce qui me permet de me refaire une culture cinématographique : j’ai pu voir entre autres Le Guépard et Out of Africa. Et c’est toujours plus sympa de le voir en salle que chez soi sur son petit ordinateur.

L’odyssée travaille beaucoup avec les écoles, les collèges ou les lycées; bénéficiant d’aides de l’Etat ce cinéma a un rôle réellement pédagogique, un peu différent des cinémas d’art et d’essai que l’on trouve dans le centre de Strasbourg.

Cinéma Odyssée, 3 rue des francs bourgeois, Strasbourg

L’heure du Café

  • Le Café Bretelle

LE coffee shop de Strasbourg, il a ouvert il y peu dans le quartier de la Krutenau – à 5 mètres de chez moi – dans une ambiance chaleureuse très new-yorkaise, avec des murs en briques, c’est ici qu’il faut venir pour déguster de bons cafés qui changent chaque semaine. Pour ma part, je ne connais rien au café et je prends des  cappuccini ou des mocchas avec en prime une sucrerie. La spécialité de la maison c’est le gâteau twix, que je n’ai toujours pas goûté, me limitant pour le moment au cheesecake – très bon. Le lieu est souvent plein, il faut absolument réserver le midi, pour le reste du temps mieux vaut arriver en milieu d’après-midi ou milieu de matinée si on veut une place libre. Au printemps et en été la terrasse est installée et on peut profiter du côté place de village de la Krutenau.

Café Bretelles, 2 rue Fritz, Strasbourg

  • Oh my goodness!

Issu d’un financement participatif ce café a vu le jour en septembre 2015 et s’intitule lui-même “café associatif”. Très très bobo il reste que ce café situé près de la porte de l’hôpital est super sympa : là encore, mieux vaut arriver tôt pour pouvoir profiter des sucreries qui ont l’air vraiment bonnes, pour les cafés/cappucino et autre rien de particulier, tout paraît assez peu cher pour une parisienne comme moi, c’est bon, c’est chaud, et il est très plaisant de pouvoir s’enfoncer dans de bons fauteuils et canapés en lisant un bouquin, en travaillant ou en parlant de nos prochaines vacances avec les copines. Des soirées concerts ou jeux sont parfois organisées – génial pour faire des rencontres -, mais fort de son côté “associatif” ce café organise aussi des événements plus solidaires, par exemple des cours de discussion en anglais ou des ateliers co-searching pour aider à chercher un emploi. Il est enfin possible de privatiser le café pour une soirée anniversaire ou autre, un concept auquel je dis OUI!

Pour en savoir plus n’hésitez pas à aller sur la page web du café Oh my goodness!

Oh my goodness, 13 rue de la 1ère armée, Strasbourg

L’heure du Thé

  • Salon de Thé « Grand’Rue »

Le salon de thé par excellence du centre de Strasbourg. S’il ne paie pas de mine au premier regard – on peut facilement passer devant sans le voir – le salon de thé Grand’Rue est le premier salon de thé à tester quand vous venez  à Strasbourg : des super desserts, un grand choix de boissons, un intérieur très très cosy où on voudrait rester quand il fait froid ou qu’il pleut – et cette année on a plutôt eu droit à la pluie.

Salon de Thé Grand’Rue, 80 Grand Rue, Strasbourg

  • What the cake?

J’étais déjà passée plusieurs fois devant ce petit salon de thé qui de l’extérieur me semblait très tentant mais j’ai fini par y aller comme second plan après avoir raté un autre salon que je voulais tester – ce n’est que partie remise. What’s the cake est un salon de thé très girly, légèrement british avec des pâtisseries – un cup cake au nutella entre autres – pour se remplir la panse tout en buvant un bon thé au Jasmin après une dure journée de travail. Cosy, tout en pastels, il n’y a pas vraiment de choix de thé – donc je ne recommande pas pour un grand amateur – mais c’est le genre d’endroit où j’emmène les copines avec plaisir, pour y discuter de tout et de rien.

What the cake, 51 rue du Fossé des Tanneurs, Strasbourg

 

 

L’Heure de MANGER

  • Chez Mon Ex – le resto branché du moment

Le resto qui vient d’ouvrir avenue de la Victoire tout près du tram et qui est un peu « the place to be », forcément – ça nous amuse toujours beaucoup de placer au détour d’une conversation « hier j’ai mangé chez mon ex, c’était super ». Déco à thème avec assiettes brisées, scènes de ménages, et ambiance appartement – manger sur un canap c’est très mode à Strasbourg. Repas un peu cher mais bon, et copieux. Parfait pour un repas entre copines.

Chez mon Ex, 17 boulevard de la Victoire, Strasbourg

  • Le Pont aux Chats

Un resto qui se veut classe sans être trop cher, pas une grande variété de choix mais très bien cuisiné, là où  emmener sa copine sans se ruiner. Situé rue de la Kruntenau dans une vieille bicoque à la déco amusante, difficile de la rater, un resto que je conseille vraiment.

Le Pont aux Chats, 42 rue de la Krutenau, Strasbourg

Je ne dispose pas de photos pour chacun de ces endroits puisque je ne pense pas toujours à prendre en photo les lieux où je suis, surtout quand j’y mange bien et en bonne compagnie; je n’ai pas non plus toujours le bon appareil pour prendre des photos, et surtout je me sens toujours un peu ridicule à tout mitrailler quand mes copines veulent juste manger.

Vous trouverez notamment des articles plus détaillés sur certains de ces lieux dans le blog de Camille: les rendez-vous de Camille , ou sur le blog  qui teste toutes les nouveautés strasbourgeoises: pokaa.